Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Méthode Vittoz: être pleinement présent, conscient, au quotidien; santé mentale; concentration, mémoire; moins de rechutes dépressives
  • : Le Vittoz a prouvé son efficacité dans de nombreux cas de mal être et de maladie psychosomatiques. Excellent outil de prévention pour la santé mentale par ses effets bénéfiques sur le stress et le développement de la conscience de soi. Ce blog a pour ambition de le faire connaître la méthode et les progrès concernant la santé psychique.
  • Contact

Recherche

Liens

8 avril 2020 3 08 /04 /avril /2020 08:45

La méthode Vittoz peut grandement aider pendant cette

période si difficile à vivre, le confinement.

Je propose ici de mettre régulièrement des exercices à pratiquer au quotidien afin de dépasser tout ce qui pourrait ressembler à du découragement, de la dépression ou de l'angoisse. 

Une phrase clé pour servir de "fil rouge":

Si tu n'es pas en train de naître,
tu es en train de mourir...

d'où la question: là, tout de suite, est-ce que je suis en train de laisser la vie se déployer (c'est naître), en l'acceptant telle qu'elle se présente, ou est-ce que je suis "en récession" (comme l'économie!) c'est à dire en train de cultiver le négatif, la plainte, le "non je ne veux pas" et je freine à mort ou je suis le jouet de mes pensées négatives (c'est... mourir) 

Le Vittoz propose de lâcher nos résistances à la vie: dire OUI à ce qui est, même si ce n'est pas ce que je voudrais. Notre corps est pour cela un merveilleux allié: devenir UN avec ce qu'il nous envoie de sensations dans l'instant est un vrai sésame vers la santé mentale et physique.

Aimons-le, accueillons-le, fréquentons-le, harmonisons corps et esprit aussi souvent que possible: nous reposerons ainsi notre cerveau et notre coeur.

 

Recommandations pour bien pratiquer:

  • S'il est trop difficile à la fois de lire le texte et de faire l'exercice, enregistrez-le 
  • Prenez soin de vous. Installez-vous confortablement...mais pas trop: il ne s'agit pas de s'assoupir mais d'être PRESENT.
  • Protégez-vous de tout bruit intempestif.
  • Prenez le temps de "vivre" chaque étape de l'exercice: le bien-être ne s'opère pas dans la tête; c'est une réalisation vivante corps et esprit.
  • Quel que soit l'exercice proposé, commencez toujours par une "installation":
    • sentir les parties du corps qui touchent le sol ou le siège sentez votre pesanteur, votre longueur, votre largeur, votre volume, votre place dans la pièce, puis enfin votre globalité: le corps tout entier, animé par le souffle.
    • Pas d'effort: il s'agit d'installer la présence à vous-même avec une attention libre et soutenue afin de laisser la vie se manifester dans votre corps et de l'accueillir.
  • A la fin de l'exercice, respectez le temps nécessaire pour retrouver un tonus musculaire et nerveux adéquat pour retourner - en pleine forme - à vos activités quotidiennes. 
Lâcher les tensions inutiles et nocives

Lâcher les tensions inutiles et nocives

Sur le fil du souffle

Un jour, le souffle a ouvert les portes de la vie; quand il s'éteindra, la vie quittera notre corps. 

Exercice 1:

Installation (voir ci-dessus)

  • Reconnaître la fonction vitale du souffle: 
    1. Posez une main sur le ventre, l'autre sur la poitrine . SENTEZ les mouvements du corps, le rythme, l'aller-retour du souffle, l'automatisme
    2. Envoyez à ce souffle en mouvement un message de gratitude, de reconnaissance, un grand MERCI, tout en vous laissant respirer ou plutôt en vous laissant "être respiré"
    3. Faites volontairement quelques instants en apnée : vous retenez votre souffle soit à vide soit poumons pleins, et observez ce qui se passe. Bien vite viendra l'inconfort puis le réflexe corporel de survie, que vous laisserez faire. Accueillez le soulagement et retrouvez le bonheur de vous sentir animé par le souffle.
  • Se libérer du négatif
    • Accueillir la sensation globale de votre corps posé, respirant
    • Mentalement, prenez le temps de nommez les idées négatives qui nous empêchent de vivre bien ce temps de confinement.  Dans quel état ces idées vous mettent-elles? Sentez-le.
    • Trouvez le mot le plus justes possible, qui résume l'état négatif  le plus important ou le plus récurant.
    • Le mot est-il bien clair? éveille-t-il en vous l' état négatif que vous connaissez bien? Comment se manifeste-t-il corporellement lorsque vous l' évoquez? 
    • Maintenant, mettez vos mains devant vous prêtes à recevoir quelque chose: elles se touchent et forment une petite cuvette. Levez-vous.
    • Prenez une grande inspiration puis expirez vigoureusement l'air dans vos mains, en le chargeant du  mot négatif. Vous rejetez ainsi cet ennemi avec l'air. Fermez vos mains, ne laissez rien échapper . Sentez ce qui est enfermé dedans.
    • Lentement, éloignez vos mains le plus loin possible de vous;
    • Prenez une grande inspiration et au moment où vous expirez, ouvrez vos mains et soufflez dessus pour chasser ce qui y était enfermé. Le contenu est parti.
    • Ramenez vos bras le long du corps et sur chaque expiration vous secouer vos mains, comme pour en chasser définitivement les traces négatives. 
    • Laissez votre respiration reprendre son rythme naturel et accueillez votre nouvel état. 
Libération

Libération

Partager cet article
Repost0

commentaires